Famille

L’intérêt de souscrire une couverture dépendance pour une personne âgée

L’intérêt de souscrire une couverture dépendance pour une personne âgée

Lorsqu’une personne commence à prendre de l’âge, une de ses principales préoccupations est la perte d’autonomie, de ne plus être capable d’être indépendante physiquement ou d’être diminuée mentalement. Cette préoccupation est une source d’anxiété et de stress chez les personnes du troisième âge. Les assureurs qui sont conscients de ce problème proposent des contrats de couverture dépendance pour les séniors. Toutefois le choix du contrat de couverture perte d’autonomie et la souscription peuvent parfois être problématiques. Vous trouverez quelques éléments de réponses à ce sujet dans cet article.

La définition d’une couverture dépendance

Le contrat de prévoyance, également appelé couverture dépendance ou encore assurance perte d’autonomie, permet de faire face aux dépenses liées à ce problème. Ce type de contrat prend la plupart du temps la forme d’une rente mensuelle. Celle-ci est versée lorsque le bénéficiaire se retrouve dans une situation de dépendance physique ou psychique. La principale vocation d’une couverture dépendance est de proposer un complément de revenus. Elle permet à la personne assurée de prendre en charge les frais inhérents à la perte d’autonomie. Dans le cas où le bénéficiaire entre dans une dépendance totale, ces frais atteignent ou dépassent en moyenne 2 000 euros par mois. Pour prendre en charge la totalité des frais de dépendance, le montant de la pension retraite et celui de l’allocation personnalisée d’autonomie de certaines personnes du troisième âge ne suffisent pas. Afin de couvrir une partie supplémentaire de ces dépenses, la couverture perte d’autonomie a pour rôle de contribuer aux ressources mensuelles.

Souscrire ou pas à une couverture perte d’autonomie ?

Lorsque le bénéficiaire bascule vers une situation de dépendance, comme son nom l’indique, la couverture perte d’autonomie montre alors toute son utilité. Cependant, prévoir à quel âge va survenir la perte d’autonomie à reste assez difficile. La couverture perte d’autonomie est souvent présentée comme un pari sur le fait qu’une rente mensuelle vous sera effectivement nécessaire d’ici quelques années pour que vous puissiez assurer les dépenses inévitables liées à votre manque d’indépendance. Un individu en bonne santé âgé de plus de 50 ans disposant d’un certain patrimoine et d’une future pension de retraite conséquente n’a pas le même intérêt à souscrire une couverture dépendance qu’un individu avec une santé fragile ayant des revenus modestes. Aujourd’hui, différents contrats de prévoyance sont disponibles pour répondre à tous les cas de figure. Ces contrats et offres sont différents en fonction de leur valeur, de l’âge de souscription, des garanties présentées, des méthodes de versement de la rente, de la valeur des cotisations et du profil du bénéficiaire, qui peut être soit en excellente santé, soit à risque. Avant la souscription à une couverture dépendance, prenez le temps de faire des comparaisons d’offres sur santors et faites le calcul de la pertinence de ce genre d’engagement en fonction de votre situation personnelle et du prix de la couverture perte d’autonomie.

Click to add a comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Famille

Plus d'articles dans Famille